514 755 LAIT -  INFO@DOULAIT.CA
Katel Roddier-Deprez
Consultante en lactation IBCLC
Accompagnante à l'allaitement
Menu
Qu’est-ce qu’une IBCLC?
Une IBCLC est spécialiste de l’allaitement maternel et de la lactation humaine
Crédit photo: Organisation Mondiale de la Santé
Note : J’ai choisi d’employer le féminin pour désigner les IBCLC, car bien que quelques hommes soit certifiés IBCLC, les femmes sont très largement représentées dans cette profession.


Une IBCLC est une professionnelle de la santé qui a démontré des connaissances spécialisées et une expertise clinique en matière d’allaitement et de lactation humaine à travers la réussite d’un examen et l’obtention d’une certification internationale délivrée par l'International Board of Lactation Consultant Examiners (IBLCE).

La formation approfondie en allaitement maternel et en lactation humaine donne à l’IBCLC les capacités qui lui permettent de résoudre la majorité des problèmes d’allaitement et de lactation. Elle lui donne également un état d’esprit et des connaissances indispensables pour apporter une écoute et une aide de qualité aux bébés et aux mères.

Contrairement aux titres de “consultante/conseillère en lactation/allaitement”, l’appellation IBCLC garantit que la professionnelle est détentrice d’une certification valide, suit le Code de déontologie de l’IBLCE, respecte les normes de pratique et le champ de pratique défini par l’International Lactation Consultant Association (ILCA) et se conforme aux recommandations du Code International de Commercialisation des Substituts du Lait Maternel de l’Organisation Mondiale de la Santé.
✚ Code de déontologie de l’IBLCE
Le Code de déontologie été élaboré dans l’intérêt de la profession de consultante en lactation et du public concerné afin de fournir des grandes lignes pour la pratique et la conduite professionnelle des consultantes en lactation. Ces principes éthiques et déontologiques guident la professionnelle dans ses engagements et exposent ses obligations envers elle-même, ses clients, ses collègues, la société et la profession.

Lire le Code de déontologie
✚ Normes de pratique de l’ILCA
Les normes de pratique définissent des repères et des niveaux de qualité destinés à guider les IBCLC dans la conduite et l’évaluation de leur pratique, ce afin d’assurer au public une pratique et un service de qualité.

Ce document couvre différents aspects :
  • la pratique clinique
  • la formation et le conseil en allaitement
  • les responsabilités professionnelles
  • les considérations juridiques

Lire les Normes de pratique (en anglais seulement)
✚ Champ de pratique de l’ILCA
Le Champ de pratique couvre les activités pour lesquelles les IBCLC sont formées et qu’elles sont autorisées à exercer. Son objectif est d’assurer la protection du public en s’assurant que toutes les IBCLC fournissent, avec compétence, des soins sûrs et fondés sur des données scientifiques. La certification étant internationale, il s’applique aux IBCLC du monde entier.

D’une manière générale les IBCLC ont le devoir de:
  • respecter les standards de leur profession;
  • protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement;
  • fournir, avec compétence, leurs services aux mères et aux familles;
  • tenir scrupuleusement et complètement informés la mère et/ou le professionnel de santé qui s’occupe de l’enfant ainsi que les responsables du système de santé;
  • préserver la confiance des usagers;
  • faire consciencieusement leur travail.

Lire le Champ de pratique (en anglais seulement)
✚ Code International de Commercialisation des Substituts du Lait Maternel de l’OMS
Les consultantes en lactation doivent se conformer aux dispositions du Code International de Commercialisation des Substituts du Lait Maternel. Leurs activités ne peuvent pas être commanditées par des fabricants de préparation pour nourrisson.

Lire le Code International de Commercialisation des Substituts du Lait Maternel
Initialement, l’IBCLC doit satisfaire toutes les conditions d’admissibilité de l’IBLCE pour pouvoir être admise à l’examen, notamment :
  • Une expérience pratique de soutien mère-à-mère dans le domaine de la lactation humaine et de l’allaitement d’au-moins 2000 heures;
  • Une formation spécifique en allaitement et lactation humaine d’un minimum de 90 heures;
  • Des formations dans plusieurs disciplines des sciences de la santé.
La réussite de l’examen permet d’obtenir une certification mondialement reconnue délivrée par l'IBLCE qui donne le droit de porter l’appellation IBCLC.

Cette certification est revalidée tous les 5 ans par de la formation continue et tous les 10 ans en repassant l’examen. Ceci permet aux IBCLC de rester au fait des dernières connaissances en matière d’allaitement et de lactation.
Les connaissances et les compétences suivantes font partie du rôle d’une IBCLC :
  • Posséder le savoir-faire, le savoir et le savoir-être nécessaires pour offrir des consultations et des informations détaillées dans le domaine de la lactation, depuis la période précédant la conception jusqu’aux 2 ans de l’enfant et au-delà.
  • Intégrer dans sa pratique des connaissances provenant des disciplines suivantes : anatomie de la mère et de l’enfant, physiologie et endocrinologie, nutrition et biochimie, immunologie et maladies infectieuses, pathologie, pharmacologie et toxicologie, psychologie, sociologie et anthropologie, paramètres de croissance et étapes du développement, interprétation des recherches, questions éthiques et juridiques, techniques, et santé publique.
  • Utiliser des compétences en communication appropriées dans ses interactions avec les usagers et les professionnels de santé. Mettre l’accent sur une approche individualisée de la famille, sur l’autonomie de la mère, sa capacité à faire des choix éclairés et sur des soins de santé optimaux.
  • Faire la promotion de l’allaitement dans la collectivité, sur le lieu de travail et à l’intérieur du système de santé.
  • Donner des formations aux familles, aux professionnels de la santé et dans la collectivité.
  • Interprêter les données récentes de la recherche.
  • Collaborer avec les autres professionnels de la santé et réfère les mères aux ressources de soutien dans la communauté.
  • Se conformer à un code de conduite professionnelle, aux lois et règlements en vigueur dans le pays, et respecte des normes d’hygiène adéquates.
  • Respecter les directives destinées aux professionnels de santé figurant dans le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS.
  • Entretenir et améliorer ses connaissances et ses compétences grâce à une formation continue appropriée et régulière.